Running Man de Stephen King

Edition : J'ai Lu - Nombres de pages : 250 - Nombre de chapitres : 100



Ben Richards vit dans un futur proche, en Amérique. Une Amérique contrôlée par The Network. L'opinion publique est forgée par Free-Vee, une télévision obligatoire dans tous les foyers. Les pauvres n'ont aucun espoir, n'auront jamais de travail décent, de conditions de vie décentes, de mort décente. A moins qu'ils ne participent aux jeux. Afin de soigner sa fille et de sauver sa femme de la prostitution, Ben Richards est volontaire pour les jeux et il est sélectionné pour le jeu ultime : le Running Man. L'objectif du jeu : survivre aussi longtemps que possible. Il doit se filmer 2 fois par jour pour prouver qu'il est encore en vie et aussi pour faire monter l'audimat. S'il survit 1 mois, il a gagné. Sinon, la personne qui le tue reçoit un prix du Network.


Il m'aura fallu une semaine pour enfin me mettre à la rédaction de mon avis sur ce livre. Ce roman fut ma deuxième lecture de Stephen King, la première étant Carrie, que j'avais bien aimée. Plus que Running Man mais ces deux lectures ne sont pas comparables puisqu'elles abordent deux genres complètement différents.

Stephen King nous propose une intrigue dystopique dans laquelle on va suivre Ben Richards, la trentaine, marié et au chômage. Sa petite fille est gravement malade et il n'a pas les moyens de payer les médicaments nécessaires et un bon médecin. Ne voulant pas rester là les bras croisés et la regarder mourir à petit feu, il va prendre la décision de s'inscrire à un jeu télévisé : La Grande Traque. 

Durant toute l'histoire, l'auteur ne nous donne aucun indicateur de temps. Il est donc difficile de savoir en quelle année nous sommes exactement. Dans tous les cas, dans l'époque où nous nous situons, les jeux télés ont une place importante dans la société. Il n'y a pratiquement que ça au programme. Et les participant(e)s viennent principalement de la classe moyenne et offrent un divertissement à la classe aisée. 

L'émission à laquelle va participer le personnage principal consiste tout bonnement à être traqué par des chasseurs de têtes et survivre pendant un mois. À la clé : un million de nouveau dollars.

Et durant toute l'intrigue, on suit les péripéties de Ben. Je m'attendais à beaucoup plus d'actions et je dois avouer ne pas avoir été servi de ce côté-là. En effet, j'ai trouvé que malgré la situation dans laquelle Ben se trouve, c'est assez plat. Je n'ai malheureusement pas réussi à rentrer dans l'histoire ni même à m'attacher aux personnages.

La fin quant à elle était inattendue. En même temps, vu le sujet du roman, je n'avais pas d'attente particulière. J'ai donc été surprise par celle-ci. J'aurais toutefois aimé une autre fin car celle proposée par l'auteur m'a paru un peu trop facile. 

De plus, quelques sujets sont restés en suspens comme celui concernant la pollution de l'air ou bien l'histoire avec la femme de Ben vers la fin du roman. C'est dommage ! 

Pour conclure, Running Man se lit facilement. Personnellement j'ai bien aimé ma lecture mais sans plus. Encore un roman qui ne me restera pas en mémoire bien longtemps.


Ma note : ★★

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire